Parti Goa à Berlin - un tel succès que Tanznacht

Parti Goa à Berlin - un tel succès que Tanznacht


Pour célébrer Goa partis à Berlin


Goa-Trance, aussi connu comme psytrance, combine rythmes durs avec des sons traditionnels, souvent exotiques ou indiennes. Le mouvement de Goa vient de l'état indien de Goa, mais est maintenant répandu dans le monde entier. A Berlin, il ya beaucoup de partis de Goa, où vous pourrez profiter d'une fête animée.

Pour visiter un Goa-Party à Berlin

Si vous voulez célébrer à Berlin, la première fois va trouver le bon parti. Portail Goabase les dates réelles sont répartis dans de nombreuses villes. Si il ya un Goa-Party à Berlin, vous les trouverez là.

  • Pour éviter le stress, vous devriez être à temps pour l'arrivée et l'inquiétude sur la façon d'obtenir de la partie à rentrer à la maison. Si il n'y a pas un ami en tant que pilote, vous pouvez utiliser le réseau de métro de Berlin fiable. Les principales lignes fonctionnent le week-end autour de l'horloge, si vous habitez à l'extérieur, vous devez prendre soin d'un taxi. Appelez moi-même de la partie à une compagnie de taxi pour organiser un prix fixe.
  • Pour le parti lui-même applique: Vous devez observe généralement pas de code vestimentaire. Depuis la scène Goa des départ du mouvement hippie, il est très tolérant quand il vient aux vêtements. Assurez-vous que vous vous habillez comme vous le sentez à l'aise - extrêmement confortable à flippé par tous autorisée.
  • La scène Goa est également connu pour une utilisation très lâche de médicaments. Ne laissez pas le parti de votre boisson sans surveillance et demander exactement quand quelqu'un propose quelque chose.


  • Combien de clubs ont Berlin? - Vue d'ensemble

    Savez-vous combien de clubs Berlin? Et avez-vous jamais en discothèque dans ...

  • Goa parties ont également souvent lieu à l'air libre. Souvenez de sorte que vous pouvez avoir besoin de vêtements chauds ou imperméables. Informez-vous à l'avance sur le temps prévu -. Ensuite, ce sera une grande nuit de fête sans mauvaises surprises
MOTS-CLÉS: