Carte graphique N1996 - Spécifications

Carte graphique N1996 - Spécifications


La carte ne convient pas pour les jeux exigeants.

Termes de référence pour la carte graphique

  • La carte graphique N1996 (GeForce FX 5200) est plus d'une carte graphique, ce qui est tout à fait bien suffisante pour ménagères utiliser un ordinateur, mais ne convient pas pour les jeux exigeants.
  • Le N1996 est dans les systèmes traditionnels en place. Pour les systèmes traditionnels est l'ordinateur compact pas cher pour le petit sac à main. Les ordinateurs ne sont généralement pas mauvais, mais uniquement pour un usage domestique.
  • Avec les jeux habituels avec des performances faibles graphique, mais peut-être pas le N1996 bas. Par conséquent, assurez-vous que lorsque vous jouez toujours sur les exigences minimales du système. La carte graphique a une vitesse d'horloge de base de 250 MHz. L'horloge de la mémoire DDR 400 MHz est. Utilisation peut DirektX. 9
  • Le fonctionnement des jeux comme WoW, Diabolo ou jeux multijoueurs ne sont pas possibles avec la carte, que l'ordinateur ou la carte graphique serait accrocher ici.

Le N1996 Vous pouvez désactiver le BIOS

  • Mais l'expérience de jeu, vous ne doit pas faire sans de toute façon. Vous avez la possibilité d'installer une meilleure carte graphique de votre ordinateur.


  • 02h56

    Mémoire graphique dédiée - ce que cela signifie?

    En tout ordinateur de bureau ou portable est une carte graphique. Cette partie de la ...

  • Installation de la carte vous réussissez même sans expérience préalable. Il convient de noter que vous émettez la N1996 dans le BIOS de votre ordinateur, car cela pourrait conduire à des conflits dans le graphique ici autrement.
  • Déjà le successeur de la GeForce FX 5200 dispose 350MHz sur une loin de meilleures performances.
  • Regardez ici dans la description de ce que les cartes graphiques peuvent être utilisés sur votre carte mère / carte mère.

Vous devez utiliser des cartes GeForce ailleurs pas obligatoire. Producteurs choix est à vous.

MOTS-CLÉS: